A R T - K A T R O Z

LE  site dédié à l' ART  de la reproduction


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               

           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  retour page d'accueil

NOTES

sur la technique des peintres dont nous avons copiés certaines oeuvres

back to home page  

Amedeo

MODIGLIANI

     Amedeo Modigliani restera à jamais un des artistes les plus doués  pour le dessin qui aient été : il n'aura jamais su ce qu'était une gomme à effacer. Avec un simple crayon, il commençait une ligne courbe sur son bloc et d'un ou deux gestes, peut-être agrémentés de quelques hachures, son sujet était pratiquement achevé. Ses portraits à l'huile étaient peints de la même façon. Avec un petit pinceau imprégné de noir dilué ou de brun foncé, il jetait les lignes de son sujet : yeux,  nez,  bouche,  mains,  position du corps et les quelques détails accessoires. Il peignait ensuite autour de ces lignes, habituellement en de courts mouvements perpendiculaires ou souvent indécis. Il préférait les brosses rondes à poils droits et travaillait rarement avec plus de cinq couleurs pour chaque portrait. Le bleu de Prusse et le vert d'oxyde de chrome figuraient régulièrement sur sa palette. Les portraits de Modigliani étaient achevés dans la plupart des cas le jour même, parfois le lendemain - ce qui représentait de trois à dix heures de travail (il y eut certainement des exceptions).

     Modigliani peignait de façon impulsive et relativement peu soigneuse, mélangeant les couleurs sans trop de  finesse. Ses tableaux, plus que ceux d'aucun autre peintre, méritent d'être observés de près : ce n'est qu'ainsi qu'on peut réaliser combien sa touche était brute et comprendre comment il pouvait en sortir une oeuvre réussie. 

Galerie Modigliani

Berthe

MORISOT

     Berthe Morisot admirait Edouard Manet et fut influencée par lui - c'était un ami proche et plus tard son beau-frère - mais elle se battit contre cette influence et en définitive la différence est grande entre la façon dont chacun posait ses couleurs. La pâte de Berthe Morisot était habituellement très fine, avec de brusques touches d'épaisseurs, et elle préférait superposer des couches transparentes plutôt que peindre frais-sur-frais - en quoi Manet excellait. L'une des caractéristiques du travail de Berthe Morisot réside dans la fragilité et le manque de corps de sa pâte : les épaisseurs elles-mêmes semblent d'une matière peu solide. A la différence de Manet, elle évita d'utiliser tout ingrédient qui eût ajouté de l'onctuosité ou de l'élasticité à sa pâte.

     

     Berthe Morisot était une artiste singulièrement romantique, en ce sens qu'elle avait une vision très personnelle de ses sujets (presque uniquement des femmes et des enfants) et qu'elle soumettait complètement ses ingrédients et sa technique à la réalisation sur la toile de cette vision. 

Galerie Morisot

                                                                   

Édouard

MANET

     Edouard Manet utilisa des techniques bien établies, qu'il avait  mises au point et perfectionnées lui-même. Il fut un des techniciens les plus talentueux de l'histoire de la peinture; et de même qu'on pourrait dire qu'un tableau de Morisot respire la délicatesse, on peut dire qu'une oeuvre de Manet éclate de virtuosité. Donner l'impression de tout réussir avec le minimum d'effort et le maximum de brio - c'est ce que Manet tentait de réaliser chaque fois. Et pourtant, Manet n'était pas parfait, il l'admettait en lui-même et devant les autres, par son utilisation ouverte du couteau à peindre. Il grattait, souvent à plusieurs reprises, les endroits de la toile qui ne venaient pas comme par magie à son goût. Manet n'avait que des amis et des admirateurs parmi ses confrères (tous les autres impressionnistes), qui ne voyaient aucune raison, et n'en avaient certes pas le désir, de se mesurer à lui dans son remarquable talent à flatter la pâte pour qu'elle donne exactement ce qu'il voulait d'elle.

     La peinture de Manet était célèbre pour sa pâte d'une texture "crème fraîche", et ses coups de pinceau étaient souvent longs et exécutés frais-sur-frais lorsque c'était possible. Après sa disparition prématurée, Morisot, Renoir, Monet et tant d'autres réalisèrent la grande perte que venait de subir la peinture moderne, car Manet avait été leur sympathique chef de file et il restait, dans leurs coeurs, le peintre des peintres.

Galerie Manet

 

 

art - katroz

Claude GUILLEMET & Jonte TYCHMAN

4, Rue du Capitaine Maignan

35000  RENNES

FRANCE

Fax : (33) 2 23 40 21 77

E-mail : cguillemet@wanadoo.fr

.

.