A

A R T - K A T R O Z


Voici notre copie de l'oeuvre de Gustave Caillebotte

" LE PARC DE LA PROPRIETE CAILLEBOTTE A YERRES ( 1875 ) ".

qui appartient à une collection particulière.

This is our  hand-painted  copy of Gustave Caillebotte's

" THE PARK OF THE CAILLEBOTTE ESTATE IN YERRES ( 1875 ) "

which belongs to a private collection.

Cette copie fait partie de notre donation à la Propriété Caillebotte à Yerres (Essonne), où elle est désormais visible lors d'expositions temporaires.

Cliquer pour agrandir... Click for full-screen...

This copy is part of our donation to the Caillebotte Estate in Yerres near Paris, where it can be seen during temporary exhibits.

Huile sur Toile - Oil on Canvas

65 x 92 cms - Réf N° JT 092

     Contrary to most of the outdoor scenes Caillebotte painted during his period at Yerres, this is one of a minority that is painted rather flatly, somewhat "à la Manet" in a sense, with a lot of scraping-down of under-layers, keeping thicknesses to a minimum.  This technique is readily noticeable in the treatment of the lawn (lower-right) : one can easily see the fine weave of the canvas showing through the painted surface.  And thought there is green everywhere, Caillebotte mixed these varying greens by the use of blue ultramarine and light  shade of cadmium yellow. The violet shades used for shadowing were, as well, made with mixing ultramarine with alizarin crimson.  Further mixing of these combinations with earth tones accounts for the  natural appearing colouring and delicate colour balance of so many of Caillebotte's outdoor scenes.

                                                                                                                                          Jonte Tychman     

     Contrairement à la plupart des scènes d’extérieur qu’il a peintes à Yerres, celle-ci fut réalisée d’une façon plutôt plate, à la Manet en quelque sorte, qui consiste à gratter les sous-couches successives de façon à obtenir une épaisseur réduite au minimum. Cette technique est évidente dans le rendu de la pelouse dans le coin inférieur droit - on peut même distinguer la fine structure de la toile sous les applications de peinture. Bien que la couleur verte soit omniprésente dans le tableau, Caillebotte incorpora à ce camaïeu de verts aussi bien du bleu outremer qu’un léger jaune de cadmium. Quant aux nuances de violet indiquant les ombres, elles  furent créées à partir  de l’outremer et du cramoisi d’alizarine. L’apport de différentes terres à ces mélanges contribua enfin au rendu réaliste et à la délicate harmonie propre à tant d’œuvres de plein-air de Caillebotte.

  Jonte Tychman     

Cette reproduction vous intéresse ? Cliquez ci-dessous pour nous contacter :

Are you interested in this reproduction ? Click here-below to contact us :

                                                       

  retour - home